Archive for juillet 2006

h1

L’anniversaire d’Ariane

juillet 27, 2006

Ben, oui, c’était l’anniversaire d’Ariane, avec plein de copains à la maison et bibi aux fourneaux (ce que j’aime bien d’ailleurs). Mais comme je bossais, peu de temps. Menu rapide: salade de pommes de terre grenaille (avec bouillon, ciboulette, blanc manger et vinaigre), courgettes froides au citron, et grillades. Oui, mais pas n’importe quelles grillades. Choisi un thon magnifique, rouge, ferme, et de l’entrecôte de Simmenthal rassie sur l’os, bien entrelardée. Le steak du premier, 1 minute de chaque côté sur feu vif, puis sel, poivre et jus de lime. La viande, 2 minutes de chaque côté (elle est déjà rassie, donc pas d’eau en quantité), sel, poivre. Avec des beaux produits, pas besoin de compliquer la recette. Ariane était contente. Si vous préférez écouter, voici le podcast.

Publicités
h1

Fleur de Jasmin

juillet 18, 2006

jasmin.jpgMon ami Alain, toujours à l’affût de tables bon marché, le petit malin, m’a emmené ce midi au Jasmin, à la Pontaise, à Lausanne. Un Vietnamien tout simple, aux prix sympa, avec des assiettes du jour à 15 francs et des plats pas beaucoup plus chers. En plus, le service est juste adorable. Bon d’accord, le décor ne paie pas de mine, mais la terrasse, sur le balcon du centre commercial, est fraîche. Et le sourire de la patronne fait le reste. Merci Alain!

h1

Petite idée de tomates

juillet 17, 2006

tomates.jpgLa femme de ma vie est géniale… Et en plus, elle a de super idées de recettes. L’autre soir, bêtement, elle a fait une soupe froide de tomates (passées au mixer, assaisonnées). Mais surtout, elle a passé du basilic en purée avant de l’incorporer dans de la crème fouettée. Service sur assiette, avec une cuillère à soupe de crème fouettée au basilic, qu’on peut soit mélanger, soit en prendre un bout avec la cuillère de soupe froide. Divin et simplissime!

h1

Un Champenois à Aubonne

juillet 14, 2006

Guillaume TrouillotOn aimait Guillaume Trouillot à Lonay, dans son petit Mont-Blanc, où seul avec son impeccable maître d’hôtel, il assurait un maximum. Le voilà aux commandes d’un petit palais qu’il a redécoré à son image, élégante, discrète, aérienne. Un gastro intime et design, une verrière aux allures toscanes pour la brasserie, et une terrasse qui offre une vue de rêve sur le Léman et les vignes. Le tout avec des prix honnêtes, voire modestes. Des suggestions autour d’une vingtaine de francs à midi, la possibilité de se choisir son menu à la carte pour 55 francs, et un gastro qui oscille entre 95 et 125 fr., on en redemande, non?

Surtout que la qualité est impeccable, l’originalité bien présente, et que le tout vous a un petit air de vacances. Alors, zou, à Aubonne, à l’Esplanade, sauf le lundi où Trouillot se repose. (Pour le gastro, c’est carrément dimanche et lundi qu’il lève le pied…). Dernier conseil: réservez, tout le monde veut y aller.

h1

Une terrasse techno en plein Lausanne

juillet 14, 2006

L'Esplanade de MessidorBon, d’accord, quand on en parle, chacun répond: « Je ne savais pas qu’il y avait un resto là. » Là, c’est l’ancien immeuble André, à l’avenue de Messidor, à Lausanne. On y trouve une sorte de supercantine de luxe, l’Esplanade, ouverte uniquement à midi. Et surtout, nichée entre deux ailes en béton, une petite terrasse techno, calme, offrant une vue sur le lac, à deux pas de Georgette. L’accueil est sympa, les serveuses asiatiques fort accortes.

La carte est supercourte, huit ou dix propositions. Les prix sont corrects, entre 20 et 30 fr. pour des assiettes vraiment soignées, tant au niveau de la présentation que des goûts. Un tartare haché grossièment avec des grosses frites maison. Une entrecôte parfaitement saisie. Quelques poissons, salades et pâtes pour une cuisine un brin tendance, mais bien fichue. A déguster en semaine à midi, avec quelques crus au verre agréables. Tél. 021 320 60 50. Av. de Messidor 7, Lausanne.